Les rizières de Jatiluwih & les subak de Bali : patrimoine mondial de l’Unesco.

par le-bearnais
359 vues
  • Adresse : Village, Jl. Jatiluwih Kawan No.Desa, Jatiluwih, Penebel, Kabupaten Tabanan, Bali 82152.
  • Téléphone : +62 856-9238-1416.
  • Site web :  http://jatiluwih.id/

Sommaire

  1. Situation et accès aux rizières de Jatiluwih.
  2. Présentation des rizières de Jatiluwih.
  3. Visite virtuelle 360° des rizières & du village.
  4. Les rizières de Jatiluwih : un de nos coups de cœur à Bali!
  5. Avis du Béarnais Voyageur.
  6. Conseils pour les visites des rizières de Jatiluwih.

Situation et accès aux rizières de Jatiluwih.

Les rizières de Jatiluwih sont situées au centre de Bali, à environ 50 km au nord de Denpasar et 40 km au nord-ouest d’Ubud. Elles se trouvent au sud du temple Pura Ulun Danu Bratan, à une vingtaine de kilomètres des lacs Bratan, Tamblingan et Buyan.

Présentation des rizières de Jatiluwih

Voici une vidéo de présentation (non sous-titrée), présentant les rizières mais plus globalement le village de Jatiluwih. Cela vous permettra d’avoir un premier aperçu.  

Je vous invite également à découvrir une magnifique visite virtuelle des rizières de Jatiluwih et du village, trouvée sur le site indiqué en début d’article.

Les rizières de Jatiluwih, c’est un petit peu la carte postale de Bali. Un des paysages qu’on imagine et qu’on attend de voir avec impatience. Leur inscription au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2012 leur donne une plus grande aura et un attrait touristique plus marqué, mais il est certain que vous pourrez en trouver d’autres, tout aussi magnifiques, ailleurs à Bali.

Rizières de Jatiluwih à Tabanan

Jatiluwih, c’est un village et un savoir-faire plusieurs fois centenaires. Ce ne sont d’ailleurs pas les rizières en tant que telles qui sont inscrites à l’Unesco mais un patrimoine culturel ancien regroupant et mêlant des techniques d’agriculture, l’influence de l’hindouisme et un savoir-faire ancestral; qui comprend notamment les rizières de Jatiluwih mais également le système des subak que l’on peut voir en certains lieux tels que le temple de l’eau Pura Taman Ayun. Cela souligne l’illustration du concept de Tri Hita Karana, qui induit une synergie entre l’homme, la nature et la spiritualité. Vous pouvez en apprendre davantage sur le système des Subak & de la philosophie du Tri Hita Karana sur la page dédiée du site de l’Unesco.

Le site est immense et de nombreux aménagements ont été faits pour permettre d’accueillir les touristes. Malgré une fréquentation élevée (n’oubliez pas qu’elles sont les rizières les plus connues et les plus courues de Bali), les sentiers sont suffisamment larges et longs pour ne pas ressentir la foule, au contraire.

Les rizières de Jatiluwih : un de nos coups de cœur à Bali!

Le temps n’était pas idéal quand nous y sommes allés, mais cela n’entache pas vraiment la beauté de ce lieu. Notre guide balinais francophone nous a emmené sur le sentier principal en nous expliquant les différents stades de vie du riz, de sa culture à sa récolte, en passant par son raffinage, ce qui permet d’obtenir ce qu’on appellera le riz blanc, le riz complet ou semi-complet.

Angga, notre guide balinais francophone

Vous pouvez tout à fait avoir un bel aperçu des rizières de Jatiluwih en restant sur le sentier principal. Une boucle permet également de faire un tour de quelques petits kilomètres. Les plus sportifs pourront consulter les différents itinéraires de randonnées affichés sur site (grands panneaux).

Lors de notre visite, nous avons vu beaucoup de drones survoler la zone. Il est vrai que l’endroit se prête bien aux vues aériennes infinies, avec les volcans à l’horizon. C’est vraiment magnifique.

La visite des rizières de Jatiluwih peut facilement se faire à pied ou en vélo.

L’accès au site est payant via une sorte de péage marqué par des petites cahutes sur la route principale quand vous approcherez du site, où un des « surveillants » pas très souriant vous donnera votre ticket (à conserver car il sera contrôlé également à la sortie).

Autour du site, vous trouverez énormément de restaurants & warungs avec un concours de la plus belle terrasse panoramique face aux rizières. Mais attention, le lieu étant très touristique, les prix montent au détriment de ce que vous avez dans l’assiette. Je vous conseille de vous renseigner avant de foncer tête baissée… Des boutiques permettent d’également d’acheter notamment du riz au détail ou en gros conditionnement (sac de 25 kg).

Avis du Béarnais Voyageur.

Les rizières de Jatiluwih ont été pour nous un gros coup de cœur. Après quelques centaines de mètres de marche et en vous éloignant du sentier principal, vous vous immergez immédiatement dans le paysage balinais et la riziculture : vous pouvez voir les agriculteurs en plein travail, souvent pieds nus dans la boue et travaillant à la main. Suivant la période de l’année, vous pouvez observer la culture du riz à différents stades de son exploitation. Tout est verdoyant, luxuriant, noyé dans une immensité… vous pourrez échanger des mots ou au moins des sourires avec les paysans en plein labeur.

La durée de la visite peut aller de :

  • Quelques dizaines de minutes si vous restez en voiture sur la route principale et vous arrêtez simplement aux panoramas visibles depuis le bord de route pour faire vos photos…
  • 1h30 à 2h30 si vous trouvez une place pour vous garer et que vous sortez vous promener sur le sentier principal.
  • De longues heures si vous prenez votre temps, visiter un peu les axes secondaires et sortez du sentier principal…
  • La demi-journée ou la journée entière si vous prévoyez une véritable randonnée au départ des rizières de Jatiluwih.

Les + :

+ De grands espaces.
+ Paysage de carte postale.
+ Facilement accessible en voiture.

Les – :

– Très touristique / très fréquenté.
– Attention aux restaurants attrapes touristes.
– Difficile de se sentir « seuls au monde ».

Conseils pour la visite des rizières de Jatiluwih.

  1. Surtout ne vous contentez pas des quelques miradors en bord de route. Ils vous donneront un aperçu, mais il serait dommage de ne pas aller voir de près cette fourmilière géante et toutes ses petites ouvrières qui s’affairent…
  2. Idéalement, évitez d’y aller entre 11h et 15h30 : c’est là que vous croiserez le plus de monde. Y aller tôt vous donnera plus de chance d’être tranquille et de découvrir les rizières dans une atmosphère brumeuse, avant que celle-ci ne se dégage et que le soleil atteigne son zénith. Y aller à partir de 16h30 vous permettra de découvrir des couleurs chatoyantes avec une lumière rase qui descend progressivement (si le ciel est dégagé).
  3. Bien vous renseigner avant de choisir un restaurant si vous souhaitez manger sur place. Notre guide nous a fait testé notre premier warung hors des sentiers battus (le Warung Nyoman Jatiluwhih).
  4. Pour les possesseurs et amateurs de drones, soyez prudent, vous ne serez sans doute pas le seul. Pendant notre visite, nous avons croisé des touristes à 4 pattes dans la boue en train d’essayer de retrouver le leur suite à une collision…

Et vous, avez-vous envie d’y aller ou est-ce déjà fait ? Vous avez aimé ??
N’hésitez pas à partager votre expérience, vos conseils ou suggérer une mise à jour d’informations.

Il ne faut pas être timide : un commentaire fait toujours plaisir !

Cet article était bien ? Je vous invite à découvrir les suivants :