Accueil » Rencontres » 7 conseils pour mieux profiter des Yonex IFB à Paris (Stade Pierre de Coubertin)

7 conseils pour mieux profiter des Yonex IFB à Paris (Stade Pierre de Coubertin)

par Béarnais Voyageur
0 commentaire 208 vues

Une publication originale pour briser un peu mon silence : les Yonex IFB, les internationaux de France de Badminton. Ils se sont déroulés à Paris au Stade Pierre de Coubertin du 26 octobre au 31 octobre 2021. C’est LE tournoi en France qui rassemble les meilleurs joueurs mondiaux de Badminton !

Une première fois à la hauteur de mes espoirs et même bien au-delà !

Si comme moi, c’est votre premier déplacement là-bas ou que vous souhaitez essayer d’en profiter au maximum, voici un recueil des meilleurs conseils pour mieux profiter des Yonex IFB !

1. Prendre le temps de connaître la configuration du Stade Pierre de Coubertin

Rassurez-vous, on n’est pas dans un stade de foot immense, où, en choisissant les places les moins chères, vous ne pourrez apercevoir les joueurs qu’avec une paire de jumelles ! Néanmoins, il est important de prêter attention à la configuration de la salle. Voici quelques éléments à savoir.

  • La configuration évolue au fil de la compétition. Les premiers jours, il y a 4 terrains (mardi, mercredi jeudi), puis 3 terrains (vendredi), puis 2 terrains (samedi matin) enfin 1 seul terrain pour samedi après-midi et dimanche. C’est à prendre en compte dans le choix de votre place pour profiter de la meilleure vue au meilleur prix.
  • Il y a 3 niveaux de tribunes : tribune basse, vous êtes au niveau du sol. Une fois assis, vous êtes au niveau des joueurs, voir un peu plus bas puisque vous êtes assis (très légère contre-plongée). Hauteur Idéale pour ressentir la vitesse et l’intensité du jeu, les déplacements des joueurs, observer leur technique et être au plus proche d’eux. Tribune intermédiaire : vous êtes à hauteur d’un dégagement. Une vue plongeante sur les terrains. L’intensité des smashs est un peu amoindrie par la vue plongeante, mais on reste toujours au contact des sensations de jeu. Enfin, la tribune haute. Sous les toits du stade, les places les plus hautes. Cela vous donne une vue aérienne de l’ensemble des cours. L’intensité des frappes est clairement moins perceptible puisque le jeu est « aplati ». On observe néanmoins très bien les déplacements des joueurs, leur coordination et leur stratégie.
  • Même si les gradins sont numérotés individuellement, la billetterie vous propose des places par blocs de tribune, réparties en 6 catégories : tribune or, catégorie 1, catégorie 2, catégorie 3, tribune visibilité réduite, tribune VIP.

2. Faites appel à un badiste !

Tout licencié à la FFBAD bénéficie d’un tarif réduit sur le prix des places. Idéalement, si vous n’êtes pas vous-même licencié, rapprochez-vous d’un badiste pour économiser un peu sur le prix de votre billet ! Cette réduction ne s’applique pas sur toutes les tribunes ni sur tous les jours de la compétition, mais pourra vous faire économiser quelques euros!

3. Surveillance du placement

Lors des 3 jours passés à cette édition 2021, nous avons remarqué que seule la catégorie OR (et supérieur) était surveillée et contrôlée. Le samedi après-midi, la tribune de notre billet (catégorie 1) était pleine (puisque non contrôlée, n’importe qui pouvait y venir même s’il était placé ailleurs). Nous avons donc tenté notre chance dans une meilleure catégorie en expliquant le problème et avons pu profiter d’un placement en tribune OR.

4. Attention aux fesses !

On ne s’en rend pas compte, mais on est amené à rester immobile longtemps… Les sièges sont loin d’être faits pour apporter du confort. Si vous ne voulez pas finir avec les fesses carrées, apportez une veste épaisse, une grosse serviette, voir un coussin de chaise pour que ce moment génial ne soit pas une douleur pour votre coccyx ! On a croisé certains spectateurs avec leurs oreillers ! Si si !

5. Restriction sur les équipements photo / vidéo

Si vous êtes équipés, vous aurez certainement envie d’immortaliser votre/vos joueur(s)/joueuse(s) favoris ! Mais attention ! Alors que je m’étais renseigné auprès de la billetterie au préalable, qui m’avait renvoyé vers la page des conditions générales de vente…

Extrait des C.G.V :

« Caméras et caméscopes ou autre appareils audio/vidéo de qualité professionnelle pouvant raisonnablement être perçu(e)s par le Comité Organisateur des Yonex IFB comme étant utilisé(e)s à des fins autres que privées et non commerciales. Cela inclut mais ne saurait se limiter à tout objectif détachable d’une longueur supérieure à 20cm. »

https://www.yonexifb.com/fr/conditions-generales-de-vente

…en arrivant, ce n’était pas la même musique : affiches placardées partout indiquant que tout appareil photo avec objectif était interdit et les caméras aussi… !

La sécurité qui filtre les entrées n’étant pas du staff IFB, aucune tolérance, même en discutant gentiment. Donc matériel amené pour rien (le premier jour…).

Heureusement, une consigne gratuite est là. Vous pouvez laisser votre matériel sans risque. Il est mis dans un local fermé.

Bizarrement le lendemain, les équipes ont été plus conciliantes (ils m’ont dit en avoir rediscuté après nos échanges), résultat, j’ai pu prendre mon appareil photo reflex avec l’objectif le plus compact que j’avais. L’autre étant reparti à la consigne.

Prudence donc, mais n’imaginez pas amener un gros zoom avec votre appareil photo reflex. Pour les appareils photo compact ou bridge, aucun souci. Pour la précision, le zoom refusé était un 50-150 1.8 SIGMA.

6. Pack ou pas Pack ?

Il existe des packs (6 jours, 3 jours, Week-end, 1 journée etc…) qui permettent de réduire le coût du billet.

Si vous venez sur plusieurs jours, le pack vous permet de faire une économie réelle. Mais il faut savoir que toutes les catégories de places ne sont pas incluses dans les packs. Lorsque vous prenez un pack, vous choisirez une catégorie. Néanmoins, vous ne choisirez pas votre tribune précisément et celle-ci peut changer d’un jour à l’autre, voir d’une demi-journée à une autre.

Cela peut être frustrant lorsque vous avez une place que vous trouvez super mais que vous n’avez pas la même pour le reste des matchs !

7. Hébergement et restauration dans et autour du stade Pierre de Coubertin

Vous vous demandez où dormir et comment manger ? Prendre un sandwich ? Se restaurer sur place ? Il y a plusieurs hôtels à proximité immédiate du stade :

  • Ibis Styles Paris 16 Boulogne
  • Radisson Blu Paris Boulogne
  • Hôtel Mercure Paris Boulogne
  • Hôtel Ohm by Happyculture

Il paraît que l’hôtel Mercure est connu pour accueillir des joueurs participants aux IFB. Nous avons logé à l’Ibis Styles et avons croisé tous les jours des spectateurs et membre du staff IFB. L’hôtel est à quelques minutes à pied du stade. Chambre propre, personnel accueillant, petit déjeuner inclus et très bon !

Niveau restauration, c’est assez limité dans le stade. Il y a une buvette qui propose du snacking, complétée par un foodtruck, accessible depuis l’intérieur du stade donc pratique pour ne pas perdre sa place (qui je le rappelle n’est pas numérotée et qui sera sans doute prise si vous ne laissez aucune affaire pour rappeler qu’elle est occupée). Burger, frites et compagnie, mais pas beaucoup de choix et une queue parfois longue.

Autour du stade, pas mal de restaurants & snacks. A noter un carrefour City juste en face de l’entrée.

Bilan des Yonex IFB 2021

3 jours mémorables à apprécier les meilleurs sportifs de la discipline. Plus on se rapproche des finales, plus l’ambiance monte. Il y a également beaucoup d’ambiance lorsque des Français sont sur les cours. Malheureusement, encore plus qu’à Roland Garros, il vaut mieux venir les premiers jours de la compétition pour maximiser ses chances d’en voir. Les supporters indonésiens furent très présents pour soutenir leurs joueurs, ce qui contribua aussi à chauffer le stade !

Les IFB sont un évènement à ne pas manquer si vous êtes joueur de badminton et même si vous ne l’êtes pas. Le badminton est un sport impressionnant à voir, même pour les non pratiquants. En bonus, voici quelques unes des photos réalisées.

Il ne faut pas être timide : un commentaire fait toujours plaisir !

Cet article était bien ? Je vous invite à découvrir les suivants :