Voyage Bali, Jour 3 : découverte d’Ubud – Campuhan Ridge Walk – Sacred Monkey Forest – Temple Saraswati.

par le-bearnais
106 vues

Cet article fait partie du récit de notre voyage de 3 semaines en Indonésie, dans lequel tu trouveras tous les détails de notre séjour : programme jour après jour, visites, activités, restaurants, hébergements à Bali, Nusa Penida, Java, Sulawesi du Nord, Bunaken et tous nos conseils voyage basés sur notre expérience là-bas.

Villa d’Uma : hébergement de charme avec piscine privée entre calme & luxuriance à Ubud.

Vue d'ensemble - Villa piscine privée - Ubud
Restaurant Villa d'Uma - Ubud
Villa avec piscine privée - Ubud

Premier réveil Balinais. La villa est magnifique. Elle fait partie de l’offre d’hébergement de la « Villa d’Uma » à Ubud. Ce n’est ni un hôtel, ni des chambres d’hôtes, mais un compromis entre les 2. Nous avons une villa avec piscine privée. Le tarif : 74€ la nuit au mois d’août.

Nous avons fait ce choix car nous allons y rester plusieurs jours, de quoi en profiter vraiment et nous voulions au moins une fois choisir un des nombreux hébergements de rêve que l’on peut trouver à un tarif accessible à Bali.

On nous sert notre petit déjeuner directement sur la table à manger de notre villa à 8h, comme nous l’avons demandé. Le petit déjeuner est aussi beau que la villa. Première découverte gustative de l’art culinaire d’Ubud. Nous restons un peu ici le matin pour se réveiller doucement.

Petit déjeuner gourmand.
Mie Goreng, un classique à Bali!
Un des "healthy bowls" proposés.

L’établissement dispose de différentes villas :

  • 2 villas avec piscines privées,
  • 1 villa avec un jardin plus grand mais sans piscine.

Il est situé dans un quartier semi-piéton, à environ 25 minutes de marche du centre d’Ubud et seulement 15 minutes du début du Campuhan Ridge Walk, le « poumon vert » d’Ubud, à 2 pas du cœur animé de la ville.

La Villa d’Uma est donc un endroit parfaitement calme, sans circulation, entouré de quelques rizières. Idéal pour se reposer sans bruit (mis à part quelques coqs comme un peu partout à Bali…). Idéal surtout si l’on aime bien marcher tranquillement le matin car mis à part les 2 roues, aucun véhicule motorisé ne peut accéder au quartier.

Concernant notre villa avec piscine, elle vous accueille dans un jardin verdoyant, arboré et fleuri, parfaitement entretenu. Une belle et confortable piscine s’y trouve, agrémentée de deux transats, d’un parasol et d’une petite table pour lézarder au soleil ou à l’ombre, à votre guise. Continuez un mètre de plus et vous êtes désormais dans votre living room couvert mais ouvert sur le jardin. Un espace cuisine (équipé avec le nécessaire pour vous faire les repas sur place si vous le souhaitez), un espace salon et salle à manger, le tout avec du mobilier de goût. Une porte (à clef) sépare la suite parentale qui bénéficie d’une chambre immense avec une large baie coulissante ouvrant sur le jardin, d’un espace dressing avec coffre fort et une très belle salle de bain semi-ouverte avec douche à ciel ouvert, baignoire, wc, meuble massif avec vasque en pierre. C’est magnifique, propre, décoré avec œillets d’Inde, orchidées diverses, plantes… C’est exotique et élégant à la fois! Le personnel est discret et à l’écoute. La cuisine proposée par leur restaurant, à déguster dans une petite salle couverte ou directement apportée à votre villa, est bonne. Le séjour ne peut que bien démarrer!

Pas de jet lag quand on est prévoyant ?

Étonnamment, nous ne sentons pas particulièrement de jet lag. Nous avons même réussi à dormir pendant le vol (avec cache œil et bouchons d’oreilles… nous avions été prévoyant). Le fait d’avoir pu choisir une rangée où nous n’étions que 2 a amélioré également notre confort sommaire durant tout le vol… on pouvait plus facilement bouger ou changer de position sans incommoder le voisin !

Campuhan Ridge Walk : une balade luxuriante dans le poumon vert d’Ubud !

Nous partons en direction du Campuhan Ridge Walk, une promenade à 2 pas du cœur névralgique d’Ubud et pourtant calme et verdoyante.
En chemin, nous découvrons le manque d’aménagement des routes. Très peu de trottoirs… nous marchons donc souvent sur la route, les voitures nous frôlent à quelques mètres…. Pas très rassurant.

Circulation dense près du centre d'Ubud.
Immersion immédiate dans l'éxotisme!
Début du Campuhan Ridge Walk
Le chemin commence contre un temple qu'il faut longer...
Un escalier descend jusqu'à la rivière.

La promenade grimpe et traverse alternativement des sentiers, de la jungle, puis des maisons, des ateliers d’artisanat d’art, des petites boutiques et expositions. C’est une crête avec à gauche à l’horizon, des barres d’hôtels luxueux et à droite, la luxuriante végétation.

De jeunes mariés profitant de ce cadre verdoyant!
Des hôtels luxueux font face au chemin...
Des jardins magnifiques à l'entrée d'un spa...

La balade est longue. Nous avons choisi de nous arrêter à hauteur du Karsa Café, qui bénéficie d’une très belle terrasse couverte à l’étage, avec une vue à 180°c sur les rizières face à l’établissement. L’occasion de gouter pour la première fois une jeune noix de coco « à la paille » et autres fruits exotiques proposés à la carte.

Terrase du Karsa Café à Ubud.
En mode "Lens Ball".
Vue depuis la terrasse du Karsa Café.

L’après-midi, direction la forêt sacrée des singes d’Ubud…

Nous arpentons le centre d’Ubud pour rejoindre à pied la très fréquentée Sacred Monkey Forest.

Dans la forêt, les singes, trop habitués, prennent leur aise sur les touristes et tentent de leur voler des affaires. Les réactions sont parfois vives mais en restant calme, on peut apprécier la promenade.

Le site est assez grand, ce qui permet de diluer la forte fréquentation. Comme pour la plupart des visites, il est préférable d’y venir tôt le matin ou en fin de journée pour en profiter davantage. Attention : ne donnez pas à manger aux singes, ne portez rien de brillant (bijoux, lunette, boucle d’oreille type créole), accrochez bien les dragonnes de vos appareils photos & caméras car ils n’hésiteront pas à vous sauter dessus pour se servir ! Si vous en avez, n’hésitez pas à mettre des cadenas pour fermer les zips de vos sacs à dos, car ils sont très habiles & rapides pour les ouvrir !

Fin de journée : arrêt au temple Saraswati & Lotus Café.

Sur le chemin du retour, nous nous arrêtons devant le temple de Saraswati. A l’heure où nous sommes passés, l’entrée n’était plus payante mais il semble qu’il y avait une petite guitoune servant à délivrer les tickets.

Temple Saraswati vu du Lotus Café.
Temple Saraswati
Entrée du Temple Saraswati.

Nous dînons le soir au Lotus Café, un restaurant disposant d’une grande salle donnant d’un côté sur la rue principale d’Ubud et de l’autre sur les bassins qui entourent le temple, mais il y a aussi un autre espace, en bordure du restaurant, proposant des places sur de petites tables en bois où vous pourrez manger en tailleur et déchaussés, avec une belle vue sur le temple. Nous choisissons un « mix indonésien » pour 2, un grand plateau permettant de découvrir un assortiment de plats balinais.

Mix indonésien du Lotus Café à Ubud.

Après 18 km parcourus, nous retournons à la villa et profitons d’un Mojito fraise & jus de fruit de la passion au bord de la piscine.

Conseils du jour :

  • Une bonne partie du Campuhan Ridge Walk se fait en plein soleil (sans ombre), n’oubliez pas votre crème solaire et une petite bouteille d’eau, même si vous trouverez des bars régulièrement le long de la promenade. Depuis la route principale, un petit chemin aménagé descend puis il faudra longer un temple pour l’entamer.
  • En avançant dans le chemin, vous trouverez des bars qui offrent de très belles vues sur les environs (rizières & végétation luxuriante), comme le Karsa Café.
  • Soyez prudents lorsque vous visitez la forêt sacrée des singes d’Ubud. On a pu voir en quelques minutes des touristes perdent des chips, des paires de lunette, des chapeaux ou encore de la crème solaire… ils volent tout ce qu’ils peuvent. Fermez tous vos sacs, restez calmes et respectueux pour en profiter simplement.

Il ne faut pas être timide : un commentaire fait toujours plaisir !

Cet article était bien ? Je vous invite à découvrir les suivants :