Voyage Bali, Jour 9 : Temple de Besakih – Cascades de Sekumpul – Transfert Java.

par le-bearnais
31 vues

Cet article fait partie du récit de notre voyage de 3 semaines en Indonésie, dans lequel tu trouveras tous les détails de notre séjour : programme jour après jour, visites, activités, restaurants, hébergements à Bali, Nusa Penida, Java, Sulawesi du Nord, Bunaken et tous nos conseils voyage basés sur notre expérience là-bas.

Une grosse journée s’annonce. Nous démarrons à l’est de Bali de Candidasa et terminerons la journée à Banyuwangi, sur l’île voisine de Java.

Besakih, le temple mère de Bali.

Temple de Besakih

Nous commençons par la visite du Temple mère de Bali (Besakih). Il est particulièrement grand et étagé. Symbolique de la religion et de l’architecture hindouistes. C’est le plus grand temple que nous aurons visité. Prévoyez plusieurs heures à déambuler dans les différentes parties du temple. Les sanctuaires sont réservés à la prière et interdits au public, mais le site est vraiment vaste. Il fait partie de nos visites incontournables à faire à Bali.

Il est beau, particulièrement bien entretenu. Temple de Besakih, temple mère de Bali ou Pura Besakih sont ses différentes appellations. Il s’y déroule chaque année des dizaines d’évènements religieux & cérémonies. Le port d’un sarong est obligatoire (possibilité d’en louer sur place).

Après cette première visite, nous quittons la région pour nous retrouver dans le nord de Bali, en direction des cascades de Sekumpul.

Les cascades de Sekumpul, elles se méritent !

Notre guide nous arrête dans un warung familial qu’il connait. Nous n’avons pas noté le nom, c’est dommage. Comme souvent, c’est simple, pas cher et bon, servi avec le sourire. La petite fille des propriétaires, mignonne comme tout, déambule au milieu des clients du restaurant.

On nous explique qu’un guide local est indispensable pour descendre aux cascades. Angga, notre guide, épicurien feignant, feint un mal aux jambes pour ne pas nous accompagner. Du coup notre guide restera en haut, pendant que nous descendons avec une jeune balinaise de 18 ans, très sympa et en claquettes.

Vue des cascades de Sekumpul au début de la randonnée…

La descente compte environ 350 marches énormes pour accéder au site. Il y a en réalité plusieurs cascades qui se succèdent, de moins en moins accessibles. L’endroit est impressionnant, immense et la force de l’eau rappelle que mère nature est bien plus puissante que nous.

Il est possible de se baigner dans le bassin de chaque cascade. L’eau est fraiche et il y a des pierres partout au fond, donc prévoyez des chaussures pour ne pas risquer de blessure ou de chute.

Vous aurez certainement droit à un défilé de bimbos qui prennent des poses sexy pour immortaliser leur venue. Cela nous fait toujours sourire. Heureusement, il n’y avait pas foule non plus car descendre « pour rien » ne serait pas très agréable, d’autant que le retour est assez physique. Après la descente, après vous être baladé, baigné, avoir pris des photos de ces magnifiques cascades, la montée est souvent plus difficile et plus longue. N’attendez pas la tombée de la nuit pour remonter, au risque de faire ça à la belle étoile !

Cela fait partie des plus beaux sites que nous ayons pu visiter à Bali. Les cascades sont vertigineuses, puissantes. Je vous conseille d’y aller tôt la journée pour bénéficier d’une part du soleil à son zénith et du moins de monde possible, ce qui ne rendra la visite des cascades de Sekumpul que plus incroyable !

Transfert en direction de Java (Banyuwangi).

A partir de là, débute un petit périple en voiture pour traverser tout le nord de Bali et rejoindre Java. La nuit tombée, nous prenons un ferry à Gilimanuk pour traverser et rejoindre l’île voisine : Java.

Arrêt pour petite photo panoramique!

Nous observons les rituels de bakchich et autres taxations diverses. La file d’attente et l’embarquement sont longs. Nous sentons le ton monter entre Angga et les « contrôleurs » locaux. On voit notre guide sortir plusieurs fois le portefeuille. Une fois de retour dans la voiture, on tentera d’avoir des explications, sans être trop convaincu des réponses obtenues. A priori, en tant que guide transportant des touristes, leur véhicule devrait être identifié comme tel et non pas comme une voiture « standard » (comme un particulier balinais). Nous imaginons que le tarif du ticket de ferry pour le véhicule et/ou les taxes à payer par personne ne sont pas les mêmes et que cela a engendré un surcoût.

Une fois à bord du ferry, nous quittons le véhicule et nous trouvons une place assise sur un des étages du pont. Sachez qu’il est possible d’acheter des snacks sur le bateau, des vendeurs ambulants s’y trouvent, ainsi qu’un comptoir vous proposant de quoi grignoter. Puis rebelote pour décharger le bateau. Nous finissons par rejoindre Banyuwangi vers 23h, où notre hôtel est situé.

Ketapang Indah Hotel : grand complexe hotelier à Banyuwangi.

Il s’agit du Ketapang Indah Hotel.  Un grand complexe hôtelier avec un accueil immense et différents bâtiments modernes de plusieurs étages. Il doit y avoir des centaines de chambres. Le personnel est accueillant et très souriant. On nous amène les valises dans la chambre. L’aménagement et la décoration de la chambre sont très occidentaux comparés aux hébergements plus authentiques que nous avons eu jusqu’à présent. C’est propre, tout est en bon état.

Une superbe décoration en pétales de roses nous attendait sur le sol de la douche. Pas très pratique à ramasser à la main, mais très beau à voir en arrivant !

Par chance, le restaurant de l’hôtel accepte de nous servir malgré l’heure tardive. Nous pouvons donc nous restaurer avant une très courte nuit. Nous sommes désormais en terres musulmanes.

Conseils du jour :

  • Pour optimiser votre visite du temple de Besakih, prenez le temps d’observer le plan général détaillé que vous trouverez à l’entrée du site, vous pourrez ainsi cibler les temples que vous souhaitez voir. Le dénivelé entre le haut et le bas du site est important.
  • Les cascades de Sekumpul sont magnifiques. Elles se méritent avec une bonne promenade pour y accéder, qui sera beaucoup plus fatigante au retour, avec des marches très escarpées. Prévoyez de quoi vous hydrater, vous protéger du soleil et vous baigner si la fraicheur de l’eau de vous fait pas peur!

Il ne faut pas être timide : un commentaire fait toujours plaisir !

Cet article était bien ? Je vous invite à découvrir les suivants :