Voyage Bali, Jour 19 : visite de la réserve naturelle de Tangkoko Batuangus (Bitung)

par le-bearnais
119 vues

Cet article fait partie du récit de notre voyage de 3 semaines en Indonésie, dans lequel tu trouveras tous les détails de notre séjour : programme jour après jour, visites, activités, restaurants, hébergements à Bali, Nusa Penida, Java, Sulawesi du Nord, Bunaken et tous nos conseils voyage basés sur notre expérience là-bas.

Nous partons en direction de la réserve naturelle de Tangkoko avec AVM Tours. Elle se trouve dans la région nord-est de la Sulawesi du Nord, à environ 60km de Manado seulement. Si vous découvrez cette région et que vous aimez la nature, il serait dommage de se priver d’une telle visite.

Notre guide pour la journée, Tommy, très rigolo, nous arrête en chemin pour nous faire découvrir quelques végétaux & fruits locaux.

Noix de muscade, noix de coco & marché local

Il nous cueillent des noix de muscade et nous en confie 2, en souvenir. Il nous explique que les terres de la région sont très fertiles, que tout pousse et prend l’exemple d’une noix de coco tombée de son arbre, qui germe à même le sol.

Il nous fait ensuite découvrir un marché local mais aussi sa passion pour les chansons romantiques françaises (Aline notamment). IMPROBABLE mais tellement drôle !

Voilà que notre guide chauffeur se transforme en chanteur et nous fait l’animation pendant le trajet ! Excellent !

Nous ne comprenions pas pourquoi il répétait sans cesse que nous étions grands. Mais effectivement au marché, je dépasse tout le monde d’une tête et je dois souvent me baisser pour ne pas toucher le haut des stands. Nous sommes pourtant à 1 heure de Manado, où nous n’avons rien remarqué d’anormal quant à la taille des habitats.

Tommy nous fait une démonstration en grimpant en haut d’un cocotier, puis petite pause déjeuner avant d’entrer au Parc de Tangkoko.

Randonnée dans le parc de Tangkoko : tarsiers, couscous & macaques noirs.

La réserve naturelle de Tangkoko dispose d’une aire de camping.

Nous sommes ensuite déposés et pris en charge par une « ranger » locale (obligatoire). C’est elle qui va nous faire faire la randonnée dans le parc et nous guider pour aller à la rencontre de la faune présente. Plusieurs animaux sont à voir quand on en a la chance :

  • Les macaques noirs,
  • Les tarsiers,
  • Les couscous.

Le parc de Tangkoko est immense, tout se ressemble. Au départ il y a un chemin principal pavé, que la ranger nous fait rapidement quitter pour traverser dans les broussailles à la rencontre d’une première tribu de macaques noirs. Ils sont là, sauvages (contrairement aux forêts des singes d’Ubud et de Sangeh où les singes ne le sont plus). Ils jouent, baillent, se chamaillent et nous passent à quelques dizaines de centimètres, feignant de ne pas remarquer notre présence discrète.

Le parc est une jungle interminable. Il y a des arbres centenaires magnifiques, des ficus géants aux racines interminables. Nous ne croisons aucune araignée effrayante ou tropicale, une de nos peurs (avec les serpents…).

Un chemin unique, puis la broussaille…

La guide nous arrête dès qu’elle repère quelque chose. Nous découvrons des oiseaux magnifiques, des cigales. A l’heure qu’il est, il est très difficile d’apercevoir les tarsiers car ils sortent lorsqu’il fait frais et que la pénombre est encore là.
Ce genre d’observation se pratique donc essentiellement le matin. C’est d’une part plus agréable niveau température cela optimise les chances de faire de jolies rencontres.

Par chance, elle finit par en trouver un ou 2 qui ne dorment pas. Difficile d’arriver à les prendre correctement en photo. Ils sont peureux et le moindre mouvement les faire fuir. Le tarsier vit dans le creux des arbres et se déplace à l’intérieur du tronc, de cachette en cachette.


Une superbe excursion ! Nous aurons la chance d’apercevoir les 3 animaux stars (le couscous grâce à la paire de jumelle d’un autre touriste français croisé pendant la balade). On termine la randonnée en rejoignant la plage de la côte est où se dresse face à nous l’île de Lembeh.

Au retour, nous retrouvons Tommy. Il nous demande l’autorisation (ou la bénédiction) de laisser monter avec nous un couple d’Allemands qui voyage sans organisation et n’a aucun moyen de transport pour rejoindre Manado… sachant qu’il est tard et qu’il n’y a plus personne susceptible de les ramener.

Beau coucher du soleil sur le trajet du retour

Nous ferons donc le trajet retour avec 2 passagers de plus. Le soir, diner à l’hôtel, au Novotel Manado Golf Resort & Convention Center.

Conseils du jour :

  • Visiter la réserve naturelle de Tangkoko peut se faire toute la journée mais se pratique de préférence très tôt à l’aube, à la fraicheur et dans la pénombre, afin d’avoir le plus de chances de rencontrer la faune sauvage, qui n’est pas particulièrement diurne. Cela évite la chaleur humide étouffante de l’après-midi.
  • Y aller en plein après-midi comme nous, nous a permis de ne croiser quasiment personne. Nous avons dû voir moins de 6 personnes en plusieurs heures dans la réserve. La chaleur nous a paru supportable (en saison sèche, c’était au mois d’août) et nous avons eu la chance de pouvoir voir les 3 stars du parc et même plus… c’est à vous de voir.
  • Un guide, employé du parc, est indispensable lorsque vous emprunter les voies officielles. Néanmoins, il est possible d’accéder à la plage sans entrer dans le parc à proprement parler, comme le font les habitants du coin pour se promener… mais je ne saurai pas vous en dire davantage.

Il ne faut pas être timide : un commentaire fait toujours plaisir !

Cet article était bien ? Je vous invite à découvrir les suivants :