Voyage Bali, Jour 12 : Cascades de Banyumala – Ulun Danu Bratan – Tanah Lot – Seminyak – Double Six Beach.

par le-bearnais
38 vues

Cet article fait partie du récit de notre voyage de 3 semaines en Indonésie, dans lequel tu trouveras tous les détails de notre séjour : programme jour après jour, visites, activités, restaurants, hébergements à Bali, Nusa Penida, Java, Sulawesi du Nord, Bunaken et tous nos conseils voyage basés sur notre expérience là-bas.

Aujourd’hui, il est temps de quitter le nord-ouest de Bali et de retraverser une bonne partie de l’île, donc beaucoup de route. Notre guide Angga est malade car il a trop forcé sur les piments ! Nous nous arrêtons en route pour voir des beaux points de vue.

Vue panoramique sur le lac Danau Tamblingan & Danau Buyan

Cascades de Banyumala : une oasis tropicale ?

Nous partons visiter les cascades de Banyumala. Nous nous garons sur un petit parking payant puis nous débutons une marche sur un chemin en pierre qui nous permet, après quelques dizaines de minutes, d’accéder au site.

C’est beaucoup moins fatigant que l’accès aux cascades de Sekumpul car le chemin est mieux aménagé et il y a moins de marches à gravir. Le relief est également complètement différent. Ici, on arrive dans un vaste espace avec un immense bassin unique dans lequel se jettent les cascades. On se croirait dans une oasis tropicale. Les abords sont aménagés : il y a un petit pont en bois, un escalier qui descend vers le bassin (attention çà glisse), des gardes corps en bambou pour vous aider à vous tenir.

Si vous avez la chance d’y être avec le soleil, vous pourrez voir les eaux émeraudes en refléter les rayons. Des macaques étaient présents, qui jouaient à tarzan sur les falaises escarpées d’où jaillissent les cascades. Une touche d’exotisme et de nature en plus !

Les cascades de Banuymala

La facilité d’accès aux cascades de Banyumala rend le nombre de touristes plus important qu’à Sekumpul. Il serait donc préférable d’arriver tôt afin d’en profiter les premiers. Autrement, il suffira d’un peu de patience pour faire votre plus belle photo et / ou votre plus beau selfie. Vu que le bassin est plus grand et mieux exposé au soleil, l’eau, sans être chaude, n’est pas aussi fraiche qu’aux cascades de Sekumpul. Par contre, il y a un peu plus de profondeur, surtout pour celles et ceux qui veulent aller poser sur le rocher qui se trouve au pied de la cascade. Vous aurez de l’eau jusqu’aux hanches.

Notre guide nous explique qu’il y a d’autres cascades si l’on veut continuer, mais que le chemin devient broussailleux. Quand nous étions là, des ouvriers étaient en train de creuser (à la pelle) un trou immense, d’une profondeur d’au moins 2 mètres. Angga nous expliqua qu’il s’agissait d’aménager un réseau d’eau car les habitants proches n’y ont pas accès.

Vu qu’il s’agit d’un bricolage local autant qu’artisanal et bien que nécessaire pour eux, cela fera apparaître dans le si beau paysage tropical des canalisations qui risquent d’entacher le charme des lieux.

Visite du temple Ulun Danu Bratan à Bedugul.

Nous continuons notre route et passons les lacs de Danau Tamblingan et Danau Buyan, pour s’arrêter près du Lac de Bratan. Nous sommes dimanche, il y a beaucoup de monde. Ce site est particulièrement touristique et aménagé en ce sens : un immense parking voit des flots continus de voitures et bus défiler.

Entrée du temple Ulun Danu Beratan (Bratan)

Angga nous explique que le temple Ulun Danu Bratan accueille autant de touristes étrangers que de locaux car nous sommes dimanche et qu’il est agréable pour les balinais d’y faire une promenade familiale dominicale.

Petit paramètre auquel nous n’avions pas pensé, mais nous sommes en saison sèche. Le niveau d’eau du lac est donc bas et le temple, habituellement si magnifiquement entouré par les eaux calmes du lac Bratan dans lequel il se reflète dans une parfaite symétrie, n’est pas autant mis en valeur.

Pas besoin de sarong ici. On aperçoit des gens qui font des sports nautiques sur le lac mais ces activités n’ont aucun lien avec la visite du temple de Bratan, elles se réservent juste à côté du site du temple, près des pontons en bois.

Une petite balade en pirogue ?

Le temple Ulun Danu Bratan est un temple hindou, entouré des montagnes de Bedugul. Hormis la colonne du temple, photogénique lorsqu’il est submergé par l’eau, vous pourrez vous promener parmi de vastes espaces. Vous longerez sur votre gauche une zone de prière réservée aux croyants, il y a de nombreux jardins fleuris et des aménagements plus touristiques qu’authentiques (jeux pour les enfants notamment).

Nous quittons désormais le centre de Bali pour rejoindre la partie sud, en direction de Seminyak. Mais avant cela, petit crochet par le temple de Tanah Lot !

Le temple de Tanah Lot, pour un incroyable coucher du soleil.

Nous avions organisé la journée pour arriver dans la zone du temple en fin d’après-midi. Ici, vous êtes dans le très fréquenté, très touristique. Des petites boutiques partout, des parkings bondés, des vendeurs ambulants insistants…. Toute la panoplie y est.

Vous pouvez commencer par marcher le long du chemin en haut de la falaise qui longe la côte. Cela vous donne une vue d’ensemble et lointaine du temple de Tanah Lot. Plus vous vous rapprochez, plus la foule deviendra dense, surtout à ce moment de la journée.

La marrée était basse, ce qui nous a permis de nous approcher au plus près du temple. On pouvait presque faire le tour du rocher, au moins sur 180°. Cela permet d’observer des milliers de petits crabes, coincés par la marée basse dans les nombreuses petites rétentions d’eau tout autour du rocher.

Le temple ne se visite pas à proprement parler donc la durée à consacrer au site peut être courte. Pour notre part, nous avons fait le choix de prendre le temps de nous balader en profitant de la marrée basse, la plupart des gens n’allant pas dans les parties trop humides du sable.

Quasiment en face du temple, au pied de la falaise, il y a d’ailleurs une étrange grotte dans laquelle paraît-il, on peut observer un serpent. L’entrée est payante, nous n’avons pas voulu cautionner ce type « d’attraction » et de captivité.

En face du temple, sur la crête de la falaise, vous trouverez une allée de bars, snacks & restaurants qui proposent de belles terrasses pour admirer le temple de Tanah Lot avec la mer en guise de fond. Simple mais efficace, surtout si vous arrivez au moment du coucher du soleil : vous aurez alors droit à un spectacle qui fait l’unanimité ! A faire au moins une fois pendant votre voyage à Bali !

Magnifique coucher du soleil sur Tanah Lot !

Pour arriver jusque-là, vous passerez par de petites ruelles où se serrent plein de petites boutiques. Un peu plus éloigné du temple, à la perpendiculaire de la falaise, vous pouvez également remonter l’axe principal. Vous trouverez tout un tas de magasins plus grands (souvenirs, alimentaire, chocolats, vêtements, décoration) dont certains affichent leurs prix. C’est assez rare pour le souligner, si vous êtes allergiques à la négociation. C’est d’ailleurs ce jour-là que nous avons fait nos premiers achats souvenirs.

Une fois le coucher du soleil sublime consommé, nous rejoignons notre hôtel d’une soirée, le Ananta Legian Hotel : un grand complexe à l’occidental, perdu dans les ruelles de Seminyak.

De là, nous revenons à pied pour découvrir l’ambiance lounge d’une soirée sur la Double Six Beach de Legian Semyniak !

Soirée chill & beach à la Double Six Beach de Legian Semyniak !

Les rues de Seminyak

Nous avons choisi pour ce premier voyage à Bali de ne pas visiter toute la ceinture de Denpasar, Kuta et les endroits bondés, bétonnés, inondés par les 2 roues, où des tas de touristes s’entassent dans des endroits occidentalisés… Mais… nous avions repéré les belles lucioles & les ombrelles très charmantes de la Double Six Beach !

Nous n’avons pas été déçu. Attention : nouveau coup de cœur ! Nous arrivons en marchant sur le sable, dans la pénombre. On distingue au loin les bars et les restaurants… à mesure que l’on se rapproche, on entend de la musique… on perçoit l’ambiance chill & lounge qui s’en dégage. Les gens sont détendus, on rigole, on discute, autour d’un verre, en écoutant les différents mini-concert donnés par les orchestres face aux restaurants!

Sympa l’ambiance tamisée « on the beach » non?

Nous jetons notre dévolu sur le Capil Beach, celui avec les fameuses ombrelles ! Une ambiance qui n’avait en soi rien de Balinais, mais qui assurément nous a permis de passer une très bonne soirée, à découvrir de nouveaux cocktails tout en écoutant les performances d’un petit groupe local ! Carte du restaurant type « pizza & grill », rien d’extraordinaire, mais agréable et le cadre vaut le détour !

Difficile de ne pas se laisser pénétrer dans cette ambiance. Passer une soirée à la Double Six Beach entre donc dans nos visites incontournables de Bali !

Nous ne tardons pas à rentrer, car la journée du lendemain sera chargée…

Conseils du jour :

  • Les cascades de Banyumala sont faciles d’accès. Il y a un bassin principal où vous pourrez vous baigner (eau fraiche). Profitez-en pour vous arrêter aux miradors alentours et appréciez une superbe vue sur les 3 lacs proches.
  • La visite du temple Ulun Danu Bratan perd de son charme en saison sèche. Pensez-y, surtout si vous souhaitiez en faire une belle photo. Autrement, si le temple est bien entouré par l’eau, pourquoi ne pas vous laisser tenter par une balade en pirogue ? Cela vous donnera des points de vue originaux et vous permettra également de prendre du recul et de profiter de la fraicheur du lac Bratan.
  • A faire absolument : un coucher du soleil sur Tanah Lot à la terrasse d’un bar… un moment magique. N’oubliez pas les achats souvenirs, certaines boutiques affichent leur prix, c’est assez rare.
  • Un autre incontournable, si vous ne connaissez pas cette ambiance : passer une soirée à la Double Six Beach de Seminyak.

Il ne faut pas être timide : un commentaire fait toujours plaisir !

Cet article était bien ? Je vous invite à découvrir les suivants :